Aller au contenu
Accueil » Articles » Tout savoir sur l’équipement pour faire du cheval en extérieur

Tout savoir sur l’équipement pour faire du cheval en extérieur

Bonjour !
Si vous aimez l’équitation d’extérieur, vous voudrez sans doute lire mon guide des 16 astuces simples pour réussir ses balades à cheval. Cliquez ici pour télécharger le guide gratuitement ! 🙂

Qu’est-ce que j’emmène en balade ? Pour être confort. Pour ma sécurité. Et ne rien oublier.
On regarde tout de suite l’équipement pour faire du cheval en extérieur. Avec quoi partir quand on quitte son écurie ou son centre équestre pour aller se balader avec son dada ?
Volontairement, je ne parle pas de randonnée ici : l’objectif est de regarder l’équipement pour des balades de 1 à 4 heures. Au delà, si on part une journée, ou plusieurs, ça devient de la randonnée et dans ce cas il y aura un peu plus de matériel à emporter. J’en parlerai dans un prochain article.

La tenue du cavalier de balade 

En balade on est plutôt cool. Pas besoin de pantalon blanc et de veste de concours. J’aime monter avec des vêtements confortables. Je vous partage ma tenue, qui ne varie en fait jamais… Sauf si je prends en compte les saisons.

Printemps, Automne : l’équipement pour faire du cheval en extérieur à mi-saison

  • mon pantalon d’équitation classique marron (et une culotte en coton dessous, oui oui je suis précise)
  • des chaussettes montantes, mes bottines légères avec des chaps
  • une chemise ou un tee shirt manches longues (et la brassière dessous)
  • mon sweat
  • ma veste sans manches avec poches à fermeture éclair
  • ma bombe Casco.

L’équipement pour faire du cheval en extérieur en été

L’équipement pour faire du cheval en extérieur l’hiver

  • mon pantalon d’équitation classique + culotte
  • des chaussettes bien chaudes montantes, mes chaussures fourrées Paraboot une taille au dessus avec mes chaps
  • un teeshirt manche longue Damart (sur la brassière)
  • mon sweat
  • ma veste sans manches avec poches à fermeture éclair (s’il fait vraiment très froid)
  • mon manteau d’hiver imperméable et coupe vent
  • mon casque d’équitation Casco.
  • mes gants.

S’il vous arrive d’avoir froid l’hiver à cheval, je vous conseille d’aller consulter mon article sur les astuces pour rester au chaud à cheval.
Niveau coloris l’hiver, il peut être intéressant de monter avec des vêtements aux couleurs flashys : du rouge, du rose, du violet, du jaune. Cela vous rendra plus visible pour les chasseurs.

En cas de pluie pendant votre promenade à cheval : un imperméable d’équitation en matière respirante, avec des scratchs au niveau des cuisses qui évitent d’avoir les jambes mouillées. ça m’a tellement servi à Rambouillet.

manteau de pluie a cheval

Pour conclure, il existe plein de façon d’être bien à cheval, peut-être autant que de cavaliers Certains par exemple aiment s’équiper du côté de chez les cyclistes, d’autres aiment bien les affaires de de montagne (ski, randonnée). À vous de voir ce qui vous convient le mieux en respectant les critères de sécurité.

La sécurité en balade à cheval

Au niveau de la tenue, le plus important pour moi c’est la bombe ou le casque, à la bonne taille et la bonne norme de sécurité (CE actuellement). Si vous devez vous en procurer un, vous pouvez aller faire un tour sur mon article consacré aux casques d’équitation de randonnée.
Ensuite je fais attention au type de chaussures que je mets : je ne monte jamais en baskets (risque que le pied se coince dans l’étrier), j’ai mes boots été ou mes chaussures d’hiver avec à chaque fois un petit talon.
Si vous vous baladez en fin de journée et que le soleil se couche, pensez au gilet ou aux bandes réfléchissantes (certaines vestes et manteaux d’équitation en ont).

Je pourrais mieux faire niveau sécurité et je vous explique comment :

  • le gilet jaune (intéressant si on a beaucoup de routes à traverser ou à longer, ou en période de chasse pour être davantage visible)
  • un gilet de protection (je n’ai jamais testé parce que j’ai l’impression que cela pourrait me gêner dans mes mouvements, mais peut-être qu’un jour j’y viendrai)
  • mettre sur le filet d’Oural son nom, mon numéro de téléphone et le numéro de l’écurie (au cas où).

Le matériel pour votre cheval, jument ou poney

De mon côté je fais vraiment basique : 

  • filet (j’aime bien avoir des rênes vraiment longues pour pouvoir le laisser brouter lors de certaines balades et un mors auquel votre cheval est habitué)
  • tapis épais et souple (pour bien dégarroter) avec poches pour ranger ce dont on parlera plus bas (exemple la marque Burioni)
  • selle avec étriers assez larges et étriers à la bonne longueur.

Des protections ? 

Si vous en mettez d’habitude à votre cheval ou votre poney, vous pouvez les mettre pour votre promenade à cheval.

De mon côté le seul accessoire que j’ai pris à certains moments ce sont les hipposandales que j’ai pour les postérieurs quand mon cheval a les pieds sensibles.

Les protections en extérieur, ça peut être un peu gênant : si vous allez dans l’eau elles vont s’imbiber, si vous galopez sur un chemin sableux du sable peut créer des frottements entre le membre du cheval et la protection, etc. 

Par contre imaginons que vous prévoyez de sauter des troncs d’arbre pendant la balade, alors dans ce cas les protections sont une bonne idée pour protéger les membres de votre cheval.

En gros, cela va donc dépendre de votre type de balade.

equipement pour faire du cheval en balade

L’équipement pour faire du cheval en extérieur : quoi emporter avec vous ?

On ne part pas pour des mois (la plupart du temps en tout cas), on part plutôt deux ou trois heures. Sachant cela, pas besoin de se surcharger mais voici je pense le minimum à emporter pour être serein et bien équipé : 

  • votre licol et votre longe (on ne sait jamais, vous aurez peut-être besoin d’attacher votre cheval à un moment donné)
  • de l’eau, ou café, ou thé (on est en train de faire du sport et c’est toujours rassurant de savoir qu’on a de quoi boire)
  • un petit encas bien protéiné (toujours réconfortant de savoir qu’on a de quoi manger avec soi, surtout si on commence à avoir le ventre qui gargouille, la faim déconcentre et j’aime être concentrée en balade, il peut se passer tellement de choses)
  • une carotte ou deux pour féliciter votre cheval (je le fais rarement mais par exemple, il m’est arrivée à Rambouillet de me retrouver devant des quads qui arrivaient à vive allure sur un chemin assez étroit et boueux, ils nous sont passés à côté en nous frôlant sans vraiment ralentir, j’étais contente après avoir caressé Oural de le féliciter aussi avec une carotte)
  • un cure-pied, qui m’a sauvée une fois : Oural s’était mis un bout de bois qui s’était coincé entre le sabot et le fer d’un antérieur, il boitait, sans cure-pied je ne sais pas bien comment j’aurais réussi à l’enlever
  • un bout de ficelle un peu long (si votre cheval a déjà tiré au renard, c’est le mieux : comme ça vous ne l’attachez pas directement à la branche d’arbre si vous faites une pause, c’est la ficelle que vous attachez la branche et la longe à la ficelle)
  • une petite trousse à pharmacie pour vous et votre cheval au cas où (pansements, désinfectant).

L’équipement pour faire du cheval : où mettre toutes ses affaires ? 

Le tapis à poches

Utilisez votre tapis à poches. Ce sera le meilleur ami de vos balades à cheval. Si vous sortez souvent vous avez peut-être aussi des sacoches.

Attention à une chose : parfois on est amené à remplir complètement les poches et du coup si vous passez par des sentiers étroits, les poches risquent de frotter contre les troncs d’arbre, donc avec des poches remplies, rappelez-vous du changement de gabarit à l’arrière.

Et le sac à dos ? La banane ?

Vous ne pourrez pas tout faire tenir dans vos poches et monter à cheval avec un sac à dos, c’est 

  • inconfortable, il va brinqueballer sans cesse dans votre dos et embêter votre assiette, quand vous aurez besoin de prendre quelque chose il faudra l’enlever, l’ouvrir, le remettre dans le dos, autant de manipulations qu’on peut s’éviter
  • potentiellement dangereux : s’il se prend dans des branches basses et reste coincé, vous risquez d’être pris entre deux feux avec le sac et le cheval qui avance, si vous tombez dessus vous pouvez vous faire mal, etc.

Le sac à bandoulière, on évite pour les mêmes raisons, et ça peut aussi vous déséquilibrer.

La banane autour du ventre : ça peut être intéressant mais quand on passe aux allures supérieures on peut être gêné je trouve. Le mieux reste de mettre le matériel “petit” dans les poches de sa veste.
La valise à roulette ? Pas très pratique 🙂

Pourquoi je ne parle du téléphone que maintenant

Le téléphone ne doit pas aller dans vos poches de tapis ou vos sacoches. Gardez-le avec vous, dans une poche de votre veste sans manche ou de votre manteau qui ferme bien. On n’est pas là pour imaginer tous les scénarios catastrophe mais si vous tombez et que votre cheval décide de rentrer directement au club et que vous avez votre portable dans vos sacoches de tapis… Bah c’est la galère, vous ne pouvez pas prévenir l’écurie que votre cheval arrive et que vous êtes tombé.

Pour le téléphone, vérifiez qu’il est bien chargé avant de partir, s’il s’éteint en milieu de balade, c’est quand même moins sécurisant et finies les belles photos.
Si vous avez comme moi un téléphone qui a déjà plus de deux/trois ans avec une batterie qui tient donc assez peu, vous pouvez opter pour une batterie portable qui vous permet de charger n’importe où le téléphone, dans votre poche de veste par exemple. Je vous mets ci-dessous mon modèle.

Je ne mentionne pas de carte à emporter pour s’orienter dans cet article. C’est parce que j’utilise une application : Outdoor active, qui enregistre mon tracé et me montre où je suis sur la carte. Raison de plus pour avoir un téléphone chargé.
L’autre intérêt : vous avez dessus, normalement, les numéros de l’écurie, de votre maréchal ferrant et du vétérinaire.

Et les clés de voiture ?

Dans une autre poche de ma veste qui ferme bien, je mets les clés de voiture.
À Los Angeles, j’avais fait une balade à cheval avec mes colocs au Griffith Park. 2h de balade, on se régale et de retour à l’écurie, au moment de chercher les clés de voiture, oups… Les clés n’étaient plus dans la poche de mon coloc. On a tous refait la balade à pied pour chercher les fameuses clés qu’on a bien retrouvé par terre un kilomètre plus loin.

Voilà de quoi s’équiper pour profiter à fond de nos balades ! Je suis convaincue qu’avec le bon équipement pour faire du cheval en extérieur on s’évite bien des embêtements et on profite encore davantage du moment. L’organisation est l’une des clés pour réussir ses promenades à cheval.
Et vous, est-ce que vous avez un vêtement ou accessoire fétiche qui ne vous quitte pas quelle que soit la balade ? Moi ce serait ma veste sans manches.

Si l'article vous a intéressé, n'hésitez pas à le partager à d'autres passionnés d'équitation !

Laisser un commentaire